Les orchidées

Les Orchidées Sauvages du Château Cassagne Haut-Canon

La gestion raisonnée et respectueuse de l’environnement pratiquée par Zita et Jean-Jacques Dubois sur leur domaine permettent aux Orchidées sauvages de s’épanouir, fleurons d’une large biodiversité.

L’Association Argiope en a fait l’inventaire en 2016. Au total, 11 espèces ont été recensées

SERAPIA A LONG LABELLE
(Serapias vomeracea)

C’est une plante assez haute et robuste, à grandes fleurs effilées gris-violacées et verdâtres.

Le labelle pourpre, allongé en forme de soc de charrue, est recouvert de poils denses blanchâtres.

Très rare, cette orchidée fleurit de mi-mai à mi-juin dans les prairies plus ou moins humides.

SERAPIA A LONG LABELLE
(Serapias vomeracea)

Elle doit son nom à la forme de son labelle pourpre violacé caractérisé par une tache centrale gris-bleu, qui ressemble à l’insecte.

C’est une plante grêle, aux fleurs espacées, dont les sépales sont verdâtres et les pétales brun et courts, en forme d’antennes.

L’Ophrys mouche est une plante commune, qui s’épanouit de mi-avril à mi-juin sur les sols calcaires des coteaux et bois clairs.

OPHRYS ABEILLE
(Ophrys apifera)

Plus robuste que l’Ophrys bécasse, son labelle est rougeâtre,  large et arrondi. Les sépales sont roses ou blancs, souvent recourbés en arrière.

C’est une plante commune , qui pousse sur des coteaux et bois clairs aux sols calcaires. La fleur s’épanouit de mi-mai à fin juin.

OPHRYS BECASSE
(Ophrys scolopax)

Elle ressemble beaucoup à Ophrys abeille, et s’en distingue par un appendice (mucron) vert à l’extrémité du labelle brun. Les sépales sont souvent roses, plus rarement blancs ou verdâtres, avec une nervure centrale verte.

Elle doit son nom à la forme de la tache brun-argenté bordé de jaune, qui évoque parfois l’oeil d’une bécasse.

C’est une plante commune qui fleurit de mi-avril à mi-juin sur les coteaux et bois clairs des sols calcaires.

OPHRYS PETITE ARAIGNEE
(Ophrys araneola)

La fleur de cette orchidée est petite, et doit son nom à son labelle brun taché d’une macule en forme de H plus ou moins complet, bordé d’une frange de poils jaunes. Sépales et pétales sont verdâtres, parfois lavés de brun.

Elle peut être confondue avec l’Ophrys araignée, dont la fleur est plus grande (2 cm et plus).

Commune sur les coteaux calcaires, elle fleurit de mi-fevrier, à mi-avril.

ORCHIS VERDATRE
(Platanthera chlorantha)

C’est une grande orchidée (jusqu’à 80 cm de haut), dont les fleur vaguement blanches, jaunes et vertes sont composées d’un labelle long et étroit et d’un sépale dorsal large et recouvrant.

Elle fleurit assez communément de mi-avril à mi-juin sur les sols calcaires de coteaux et bois clairs.

HOMME PENDU
(Aceras anthropophorum)

Elle doit son nom à la forme de sa fleur, dont les sépales jaune verdâtre bordé de rouge évoquent un casque, tandis que le labelle, jaune-brun, est divisé en filaments qui ressemblent au corps et aux membres d’un homme pendu.

Poussant communément dans les coteaux, talus, accotements et pelouses sur sols calcaire, elle fleurit de mi-avril à mi-juin.

ORCHIS PYRAMIDAL
(Anacamptis pyramidalis)

Elle doit son nom à son inflorescence en début de floraison, en forme très typique de pyramide.

Le labelle est trilobé et s’achève par un long éperon recourbé, avec à sa base deux éperons saillants dont la fonction serait de diriger la trompe des papillons pollinisateurs.

Très commune, elle s’épanouit de mi-avril à mi-juin sur les coteaux calcaires, talus et accotements routiers.

CEPHALANTHERE A LONGUES FEUILLES
(Cephalanthera longifolia)

C’est une orchidée rare et fragile, dont la grande fleur blanche reste peu de temps entr’ouverte pour ne laisser entrer que de petits insectes. Disposée en épi, l’inflorescence est plus ou moins moins dense, au coeur d’un feuillage rigide et allongé, fixé à la tige sur deux rangs opposés.

Elle s’épanouit sur sol calcaire et fleurit fin avril, début mai.

ORCHIS BOUC
(Himantoglossum hircinum)

Du bouc, elle en a l’odeur et la barbichette. Plante robuste et imposante, (jusqu’à 80 cm de haut), elle ne peut être confondue avec aucune autre.

L’inflorescence se développe en épi dense et les fleurs, grandes et pourpres, dégagent leur odeur caractéristique.

C’est une orchidée commune qui pousse sur les substrats calcaires ouverts.

SPIRANTHE D'AUTOMNE
(Spiranthes spiralis)

C’est une petite plante discrète, caractérisée par une inflorescence en épi simple spiralé. Les fleurs sont blanches, petites, dépourvues d’éperon.

Elle fleurit d’août à octobre dans des pelouses ensoleillées, sur sols calcaires ou siliceux.